Copropriété : financer de gros travaux

Copropriété : financer de gros travaux

Copropriété : financer de gros travaux

Si vous avez acheté un appartement, une résidence en copropriété alors vous serez confronté à financer les travaux des parties communes pour le maintien en bon état ou la valorisation de votre immobilier.

Types de travaux :

– premièrement, d’entretien permettent de garantir le bon fonctionnement des équipements
– deuxièmement, de réparation pour remettre en état un élément endommagé ou défectueux
– troisièmement, d’amélioration consistent à ajouter du confort, donner de la valeur ajoutée au bien

Les gros travaux sont votés en assemblée générale.
Il y a normalement deux assemblées. La première qui décide de l’étude de faisabilité et la deuxième qui décide de la réalisation des travaux. Le processus est long et permet d’anticiper le financement.
A savoir : les propriétaires qui n’ont pas donné leur accord aux travaux peuvent payer sur une période de dix ans.

Type de financement :

– Le financement direct par chaque propriétaire
– Les provisions spéciales pour travaux
– La constitution de fonds de réserve

Le financement direct permet à chaque propriétaire de choisir s’il le souhaite de contracter un emprunt personnel et de bénéficier des aides et crédit d’impôts en vigueur pour financer sa quote-part.
Hors travaux d’amélioration, les provisions consistent à établir une gestion prévisionnelle des travaux qui pourraient être nécessaires de réaliser dans les 3 ans. Il appartient au syndic de mettre au vote de l’assemblée, la constitution de cette provision.
La constitution de fonds de réserve, dans des conditions similaires aux provisions, permettent de prévoir des travaux sur une période plus longue et sur des travaux d’amélioration.
Dans les deux derniers cas, les avances des propriétaires sont remboursables en cas de vente du bien.

En tant que particulier, vous pouvez bénéficier de nombreuses aides mais sachez aussi, que certaines aides et prêts sont accessibles par le syndicat de copropriétaires.

– Tout d’abord : ravalement de façade TVA 10%
– Mais aussi : crédit d’impôt isolation 30%
– Et encore : eco-Prêt jusqu’à 30000€ remboursable sans intérêt.
– Ou :ASE pour les bâtiments d’avant juin 2001 L’ANAH jusqu’à 50% du montant des travaux
– Voir même les collectivités territoriales, ANIL, OPAH
– Les associations départementales Pact Arim
– Et enfin : la DDE pour les bâtiments de plus de 20 ans

Finalement, il existe tellement d’aides et subventions mais soumises à de nombreuses conditions, qu’il serait fastidieux de toutes les énumérer.
Ce que je retiens c’est qu’il y a une aide, une subvention, un crédit d’impôt quels que soient vos travaux en copropriété. Il convient de se renseigner auprès des organisations concernées avec qui il faut effectuer une étude personnalisée.

Share This